Suède

block_162_sweden

Le carré

Britt Lepa a brodé ces marguerites, centaurées et coquelicots qui s’entremêlent au feuillage, créant ainsi une réplique colorée d’une couronne suédoise estivale. Lors du week-end le plus rapproché du solstice d’été, une fête a lieu pour souligner la fin d’un long et sombre hiver. Des mâts en forme de croix, érigés dans la plupart des collectivités, sont décorés de rubans et de fleurs. Des couronnes sont suspendues à chaque bras de la croix, et les gens se rassemblent autour du mât pour chanter, danses et jouer. Des rubans tournoyants, aux couleurs nationales, sont cousus au centre du carré d’une manière qui rappelle ceux qui flottent sur le mât estival. Des chevaux Dala, peints aux couleurs habituelles, avec des rênes et une selle au motif floral ou kurbit, pendent des rubans.

Les chevaux Dala, un symbole suédois traditionnel, sont apparus au XVIIIe siècle alors que les bûcherons ont commencé à sculpter des chevaux dans des pièces de bois. Traditionnellement, les chevaux étaient destinés au troc. Aujourd’hui, sculptés et peints de multiples façons dans des tailles allant de minuscule à plus de 60 cm, ils sont appréciés comme jouets pour les enfants et comme objets familiaux. Trois couronnes brodées dans un délicat ouvrage doré ornent la pointe du carré. Elles représentent un symbole national apparent sur des articles comme la monnaie suédoise et sur les maillots de l’équipe de hockey.

 

Cloudberry fotosafari 2011-HM-DSC 5970
Murales peintes
Peasant art in Sweden, Lapland and Iceland (1910) (14777694531)
Tapisserie de laine
Grangärdebygden 2013a
Paysage agricole de la Suède
Pitesamisk beiarn 2005
Homme sami en costume traditionnel
Stockholm aerial view
Stockholm vu des airs

Culture

La Suède est le plus grand pays scandinave et la cinquième plus grande nation d’Europe. Les Suédois forment le principal groupe ethnique du pays; viennent ensuite les Finnois et les Samis. Le suédois est la langue officielle, mais l’anglais est couramment parlé. Les Suédois sont des gens réservés, pour qui l’espace personnel est important. Ils prennent plaisir aux activités à l’extérieur et chérissent leurs danses folkloriques, leurs costumes régionaux traditionnels et leur attitude égalitaire. La traditionnelle Fika, des pauses café spontanées où les collègues de travail se rassemblent devant des petits gâteaux et du café, est aussi une tradition que les Suédois apprécient particulièrement. Ces pauses ont la réputation d’être une des causes de la grande productivité des Suédois, bien que ce soit plutôt paradoxal. On considère la Fika comme un moment qui permet trouver des solutions, où on discute à bâtons rompus de sujets variés et qui permettent à tous de faire consensus.

D’autres traditions typiquement suédoises incluent la Fête de Sainte-Lucie, qui se tient le 13 décembre. Les jeunes filles revêtent alors de longues robes blanches et paradent à travers les villes en tenant à la main des chandelles allumées. Noël et le solstice d’été sont aussi des fêtes très importantes. Le pays est aussi célèbre pour son smorgasbord, ce vaste assortiment d’aliments chauds et froids où se servent les convives.

Le monde de la science a subi l’influence globale de la Suède. Pensons entre autres au système de mesure de la température en degrés centigrades, inventé par Amders Celsius; au système de classification des plantes, des animaux et des minéraux créé par Carl von Linné (Linnæus); et aux prix Nobel internationaux, fondés par Alfred Nobel. Les contributions littéraires suédoises comprennent notamment les œuvres d’August Strindberg et d’Astrid Lingren, l’auteure des populaires histoires de Fifi Brin d’acier, lesquelles ont été traduites dans 76 langues.

Les artisanats suédois comme la céramique, les meubles, le travail du verre, de l’argent et les textiles ont reçu une reconnaissance internationale pour leur beauté et leur forme simple, ainsi que pour leur conception fonctionnelle. Par exemple, l’Örrefors est un centre reconnu pour son cristal et la société IKEA, fabricant de meubles et commerce de détail, possède des succursales dans plusieurs coins du monde. Fait intéressant à noter, le nom de cette entreprise bien connue est formé à partir des initiales de son fondateur, Ingvar Kamprad, et des premières lettres d’Elmtaryd et d’Agunnaryd, la ferme et le village où il a grandi. Les artisanats traditionnels incorporent souvent les motifs de fleurs comme ceux montrés sur le carré. Ainsi, les murales dalercaliennes sont ornées de délicates fleurs peintes sur des panneaux de bois, tandis que les peintures kurbits ornent les articles de maison ou les meubles et montrent des motifs de fleurs et de courges. Le Näver est un artisanat traditionnel qui consiste à faire sécher des bandes de la douce écorce intérieure des bouleaux, puis à les tisser pour en faire des sacs et des sacs à dos.

Les Samis sont un groupe ethnique qui se distingue par son élevage des rennes. Ils vivent en Suède, mais aussi dans le nord de la Russie, en Finlande et en Norvège. Les Samis sont reconnus pour leurs slöjds. Ceux-ci comprennent la fabrication de couteaux à manches de bouleau et à fourreau fait d’os ou de cuir de rennes, la fabrication de kuksas, des tasses taillées dans des broussins de bouleaux qui ont la réputation de durer toute une vie, et leur gáktis, leurs vêtements traditionnels. Leurs tuniques traditionnelles, faites de cuir de rennes ou de laine, sont portées avec des ceintures tissées colorées. Les bleus foncés, les rouges, les jaunes et les verts dominent ces vêtements. Les motifs et les combinaisons de couleurs du gákti reflètent la région d’origine de celui ou celle qui les portent.

Vers la fin des années 1800, plus d’un million de Suédois ont immigré en Amérique du Nord. Ceux qui sont venus au Canada se sont installés dans les Prairies, en Colombie-Britannique et en Ontario. Alors que la grande majorité des nouveaux arrivants étaient attirés par l’opportunité de posséder des terres agricoles, d’autres ont œuvré dans l’exploitation forestière et la pêche. Après la Seconde Guerre mondiale, les immigrants sont allés vers d’autres régions. Bon nombre d’entre eux se sont installés dans les régions urbaines industrielles, travaillant dans les industries et les entreprises ou occupant des professions. La société canadienne a rapidement accepté les Suédois et ceux-ci ont participé avec enthousiasme aux activités communautaires telles les coopératives, les coopératives d’épargne et de crédit et le Wheat Pool dans les Prairies. À ce jour, ils ont fondé plusieurs clubs sociaux et organismes, comme la Swedish Women’s Educational Association, le Svenska Klubbeni Montréal et le Svenska Herrklubban à Vancouver, lesquels célèbrent tous la culture de la patrie. Il y aurait actuellement plus de 341,000 Canadiens d’origine suédoise. Les collectivités les plus importantes se trouvant dans les Prairies et en Colombie-Britannique.

Commanditaire: Club suédois de Montréal | Photos Wikimedia Commons