Pays de Galles

block_167_wales

Le carré

L’attrait du carré du pays de Galles est un exemple d’un délicat tissage traditionnel réalisé par Daphné Howells. Des fils de laine tissés, travaillés dans les couleurs vestimentaires nationales et coutumières, créent un motif de croix stylisées, un emblème commun du tissage gallois.

Elsie Sloan a brodé un écusson affichant trois plumes d’autruche pour couronner la bannière. Traditionnellement, cet écusson a été adopté par Édouard III, le Prince noir du pays de Galles, après la bataille de Crécy en 1343. On dit que le prince a pris une plume sur le casque du roi de Bohème, qui a été tué, comme médaille d’honneur. L’écusson est toujours utilisé par le fils aîné du monarque britannique à qui, selon la tradition, l’on accorde le titre de Prince de Galles. Les dragons, les symboles héraldiques du pays de Galles depuis près de 2000 ans, brodés par Reina Cross, flanquent le tissage. Celui-ci est entouré d’un ouvrage de fil doré.

 

How green was my valley (7855688924)
Dans la vallée

Lovespoon2
Cuillère de l’amour
43. TKB - Dawnswyr Môn z Bethel (Walia) 06
Costume gallois traditionnel
Conwy Castle and Bridges
Château de Conwy
AberystwythLB04
Aberystwyth

Culture

Le pays de Galles, situé à l’ouest de l’Angleterre, est censé être l’un des plus vieux pays au monde, car des preuves dénotant la présence de l’homme en ce lieu datent de 200 000 ans. Pays d’une grande beauté et de forts contrastes, il est reconnu pour ses nombreuses mines de charbon, ses nombreux châteaux médiévaux et ses côtes sauvages ayant causé de nombreux naufrages. Le peuple, extrêmement fier de sa patrie et de ses ancêtres, descend de divers groupes, dont les Celtes, Scandinaves et Romains. Le gallois, l’une des deux langues officielles du pays, survit toujours en tant que langue vivante, ce qui différencie le pays de Galles du reste de la Grande-Bretagne. Dans les parties ouest et nord du pays, le gallois est toujours parlé par la majorité des gens. Au sud et à l’est, il est de plus en plus utilisé depuis quelques années.

La laine est le principal tissu utilisé dans la confection de vêtements et reflète l’importance, au pays de Galles, de l’élevage de moutons et des industries de la laine. L’une des étoffes typiques du pays est le châle de maternité, fait de flanelle galloise et utilisé par les femmes pour transporter leurs bébés tout en ayant les mains libres.

Les Gallois ont une force d’esprit et de caractère qui a été formée par un historique de luttes contre les envahisseurs, ainsi que par leurs efforts pour survivre dans une terre sauvage. Célèbres pour leur amour des chants, de la musique et de la littérature, ils organisent un concours annuel, le Royal National Eisteddfod, pour célébrer la poésie, l’écriture, le chant et la musique instrumentale. De plus, les chœurs d’hommes du pays, qui ont traditionnellement été associés aux collectivités liées aux mines de charbon de la Galles du Sud, sont reconnus internationalement. Le pays de Galles est réputé pour ses « cuillères de l’amour » galloises. À l’origine, ces cuillères étaient sculptées par les jeunes hommes et offertes aux jeunes filles en gage d’affection. Aujourd’hui, les sculptures ornées sont habituellement offertes comme marque d’affection, souvenirs ou lors d’occasions spéciales.

Après la Révolution américaine, la guerre de 1812 et la Rébellion de 1837, les soldats gallois dispersés sont demeurés au Canada; ils ont fondé des colonies le long du lac Érié. Encouragée par la ruée vers l’or de la région de Caribou en Colombie-Britannique, une deuxième vague d’immigrants est arrivée en 1862. Cette immigration s’est poursuivie jusqu’au XXe siècle selon les conditions économiques et les tensions mondiales. Aujourd’hui, des regroupements gallois sont présents en Ontario, en Colombie-Britannique et en Alberta, bien qu’on trouve des collectivités galloises un peu partout au pays. On peut constater les preuves de leur présence dans des toponymes comme Cape Prince of Wales (Québec), Welshpool (Nouveau-Brunswick), Cardiff (Alberta) et le lac St David (Manitoba). Les Gallois ont mis sur pied plusieurs organismes culturels et festivals historiques au pays. La plupart des grandes villes possèdent une St David’s Society (nommée d’après le saint patron du pays de Galles), certaines possèdent des chorales galloises, et d’autres organisent des festivals traditionnels (Gymanfa, Ganu) et des eisteddfods. En 2011, environ 458 000 Canadiens étaient d’origine galloise.

 

Commanditaire: Daphne Howells, avec Bonnie, Happy, Robb et leur famille | Photos Wikimedia Commons